Chasse aux fauves

Publié le par Quelles Nouvelles ?





Épris de liberté,
ces grands fauves-là ont su dompter les couleurs.

Crues, parfois acides,
elles ne cherchent pas à flatter l'oeil,
se heurtent et s'entrechoquent.

Leur palette se rit du bon sens,
leur touche fend l'air et le temps.

J'aime quand on me bouscule...



Fauves hongrois
1904-1914

Du 22 juin au 12 octobre 2008
Au Musée d'art moderne de Céret (Pyrénées Orientales)
Tous les jours de 10 h à 19 h

Publié dans Humeurs

Commenter cet article