Sardinosaure

Publié le par Quelles Nouvelles ?








Sardinosaure

Contrainte oulipiennne créée par Jacques Roubaud et Olivier Salon







Définition


" On commence par penser à deux animaux tels que la dernière syllabe de l’un soit la première de l’autre, comme gazelle et éléphant, ou bien taureau et rossignol, ou encore okapi et pigeon.

On réunit alors les deux mots, ce qui fournit dans nos exemples la gazelléphant, ou bien le taurossignol, ou encore l’okapigeon.

Les animaux ainsi conçus sont appelés de façon générique des Sardinosaures, du nom du premier de cette famille, inventé par Jacques Roubaud.

On écrit alors un court texte décrivant l’animal chimérique, en s’inspirant des particularités des deux parents de la chimère. "

Source : l'Oulipo - Ouvroir de littérature potentielle



J'ai créé sur ce principe mon Sardinosaure à moi. Il a mal fini, comme vous le découvrirez plus bas, mais rien ne vous empêche de faire du vôtre un animal de compagnie... J'attends vos suggestions !


Le ragondindon

Planté au beau milieu de la cour
Les pattes dans une flaque de boue
Le ragondindon fait son intéressant
Comme d'habitude


Il se pavane en lustrant son poil et se rengorge
Fait la grande roue et glougloute
Plus pour longtemps


C'était là son chant du cygne
Agacé par ses manières
Le fermier abat sa hachette sur le cou violacé


Notre ragondindon ayant perdu la tête
Se met à courir dans tous les sens
Il a encore tant à faire
Dresser un barrage dans la rivière d'à côté
Bâtir des huttes pour abriter sa colonie


Un dernier tremblement agite ses pattes palmées
Puis il se rend
C'est le ragondindon de la farce

 

Publié dans Dans mes tiroirs

Commenter cet article

Sabine 20/08/2008 23:57

@Léonard. Bien, le lapingouin, bien ! Il paraît que les lapins passent leur temps à ronger des choses (jusqu'au grillage de leur cage) parce que leurs incisives ne s'arrêtent jamais de pousser... Vous imaginez un lapin avec des dents de sept mètres de long ?

Sinon, j'ai pensé aussi au chinchillapin, ou encore à la lapintade. Ce qui pourrait engendrer la chinchillapintade... J'en ai le tournis !

Sabine 20/08/2008 23:52

@Mo. Comme je te le disais de vive voix, je ne devrais pas accepter ton crocolibri, qui ne satisfait pas totalement à la contrainte oulipienne indiquée... Mais bon, il est tellement à croquer, ton crocolibri !

Léonard 20/08/2008 01:38

Je vous soumets le lapingouin qui ronge des carottes de glace (hommage au "jour d'après").

Pas mieux, bonne nuit !

Mo 18/08/2008 22:06

le crocolibri aime les fleurs
il s'enivre de leur nectar
puis, repu, allonge sa longue carcasse
et s'endort dans la vase

mo 07/08/2008 14:31

le colibrius est un drôle d'oiseau,
est-ce son allure dégingandée
ou ses yeux prêts à tout gober
qui font le passant se retourner ?

Quelles Nouvelles ? 10/08/2008 16:37


Colibrius, j'adore !

Je suis même jalouse de la trouvaille...

D'autant que le colibrius gagne plus à être connu que le colipiégé, tristement célèbre, ou les colitenéphrétiques, à la douloureuse réputation...