Transports en commun

Publié le par Quelles Nouvelles ?


Changement de programme !

Je m'embarque demain pour le Sud et à l'heure du café, je serai en train de bouquiner dans le TGV...

Je ne pourrai donc pas animer comme prévu le débat sur Vargas. Vous êtes néanmoins très chaleureusement invités à passer prendre, qui un café, qui un thé, qui un chocolat. La porte reste ouverte, faites comme chez vous !

Et laissez un petit mot sur le frigo... Je reprendrai contact dans l'après-midi ou la soirée, en espérant me régaler de vos commentaires en mon absence !


L'imagination est la meilleure compagnie de transport au monde.
Roger Fournier

Publié dans Humeurs

Commenter cet article

Sabine 20/08/2008 23:15

@Daniel. C'est une idée ! Pour les nouvelles un chouia longues, voire pour toutes, je pourrais proposer un fichier .doc ou .txt (mais là on perd la mise en forme), voire un PDF à télécharger, comme chez Léo Scheer.

"Mes" oeuvres ? Tu veux dire que tu comptes te taper toutes les nouvelles que j'ai publiées sur mon blog ?
Ceci dit, j'en serais ravie...

On pourrait inaugurer un marathon littéraire en partenariat avec d'autres blogs ?

Sabine 20/08/2008 23:11

@Léonard. Le débat sur Vargas aura bien lieu, rassurez-vous ! mais plutôt début septembre, que je puisse m'appuyer au besoin sur ses romans que j'ai laissés à Paris...

Vous citez un extrait de son tout dernier roman en date, "Un lieu incertain", si je saisis bien ? Je ne l'ai pas encore lu mais j'ai effectivement entendu dire qu'il serait plus trash que les précédents...

Daniel Fattore 20/08/2008 10:45

J'ai récupéré le texte sur un fichier Word - plus confortable à lire. Et je vais prendre le temps de compulser tes oeuvres!

Léonard 20/08/2008 01:31

On commence par le dernier ?
Je cite "Ôter la tête de quelqu'un c'est "décapiter". Pour les yeux, "énucléer", pour les testicules "émasculer". Mais pour les pieds que dit-on ? "Epédestrer" ?
Plus léger, plus "facile" que les autres ?

Léonard 19/08/2008 23:30

Bonsoir.
Et Vargas ? Passée à la trappe ?
J'en aurais long à dire sur elle...