Le cueilleur de fraises

"
Il savait bien où cette agitation le menait. Ce qui se passait lorsqu'il ne se changeait pas les idées. Que ses mains se mettaient à trembler. Comme maintenant.

Mon Dieu !

Il étouffa un gémissement. Deux femmes qu'il connaissait à peine se retournèrent. Il les fixa, l'air sombre. Elles baissèrent les yeux et se consacrèrent de nouveau à leur tâche.

Le soleil, haut dans le ciel, était une boule chauffée à blanc.

Je t'en prie ! Brûle ces pensées qui me tiennent au corps ! implora-t-il. Ces pensées, et ces sentiments !

Mais le soleil n'était que le soleil.

Il n'avait pas le pouvoir d'exaucer ses vœux.

Seule une fée avait ce pouvoir.

Elle était jeune. Belle. Et innocente. Surtout innocente.

Et sur terre rien que pour lui.


"
© 2008, Hachette Livre
pour l'adaptation française